• Dinan intra-muros

    Dinan intra-muros

  • Diagnostic amiante avant travaux Dinard

    Diagnostic amiante avant travaux Dinard

  • Bâtiment expertise energie Pays de la Loire

    Bâtiment expertise energie Pays de la Loire

  • Vente et achat d'immeuble diagnostic dans les Côtes d'Armor

    Vente et achat d'immeuble diagnostic dans les Côtes d'Armor

  • Depistage du radon Bretagne

    Depistage du radon Bretagne

  • Expertise énergie architecture Pays de la Loire

    Expertise énergie architecture Pays de la Loire

  • Expertise immobilière avec le cabinet CEDI2M

    Expertise immobilière avec le cabinet CEDI2M

  • Expertise pathologie du bâti en Bretagne

    Expertise pathologie du bâti en Bretagne

Pour les entreprises

Les diagnostics obligatoires

  • Diagnostic Technique Amiante et en particulier sa fiche récapitulative mise à jour et signée par le propriétaire si le bien a été construit avant le 1er juillet 1997
  • L’état des Risques et pollutions (tous les biens y compris les terrains nus).
  • Le Diagnostic de Performance Energétique pour tous les biens professionnels établi par un opérateur certifié DPE avec mention. (tous les biens sauf ceux prévus par la réglementation)
  • L’annexe environnementale pour la location d’un bien d’une surface d’au moins 2000 m².

 

 

 

 

Audit énergétique à Dinan, Côtes d'Armor


 

Qui procède aux expertises techniques ?

Depuis le 1er novembre 2007, les expertises techniques doivent être établies par une personne qui présente des garanties de compétences certifiées par un organisme accrédité et dispose d'une organisation et de moyens appropriés.
Cette personne est tenue de souscrire une assurance permettant de couvrir les conséquences d'un engagement de sa responsabilité en raison de ses interventions. Elle ne doit avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité et à son indépendance ni avec le propriétaire ou son mandataire qui fait appel à elle, ni avec une entreprise pouvant réaliser des travaux sur les ouvrages, installations ou équipements pour lesquels il lui est demandé d'établir un diagnostic.
Lorsque le propriétaire d'un immeuble charge une personne d'établir un dossier de diagnostic technique, celle-ci lui remet un document par lequel elle atteste sur l'honneur qu'elle est en situation régulière au regard de ces obligations (compétence, assurance, indépendance).

 

Nous vous conseillons de réaliser les diagnostics au préalable de la mise en vente du bien immobilier, afin de communiquer à l’acquéreur un descriptif précis de l’état du bien.
Nos Rapports sont rédigés en 1 exemplaire et sont communiqués par voie électronique dans les 48 heures ouvrées à l’issue de l’expertise,  sauf en cas de présence de produit contenant de l’amiante nécessitant un prélèvement.
Conformément à la réglementation, CEDI2M n'a aucun lien de nature à porter atteinte à son indépendance ni avec le, ou les, donneur(s) d'ordre, ou leur mandataire, qui font appel à elle, ni avec aucune entreprise susceptible d'organiser ou d'effectuer des travaux, de toute nature, découlant des constatations faîtes lors des diagnostics techniques.
Diagnostics Techniques pour la vente d'un bien immobilier

Diagnostic technique Amiante (DTA) 


Tous les immeubles bâtis, construits avant le 1 juillet 1997, qu'ils appartiennent à des personnes publiques ou privées à l'exception des immeubles à usage d'habitation comportant un seul logement et des parties privatives des immeubles collectifs d'habitation. Les propriétaires constituent et mettent à jour un dossier technique "Amiante" ainsi qu'une fiche récapitulative de ce dossier à communiquer obligatoirement, aux occupants de l’immeuble dans ln délai de un mois à compter de sa constitution ou de sa mise à jour, à chaque entreprise ou intervenant effectuant la maintenance du bâtiment. Les propriétaires doivent conserver une attestation écrite de cette communication.​

Le dossier technique "Amiante" est tenu à disposition notamment des occupants des immeubles bâtis concernées, des chefs d’établissement, des médecins du travail lorsque l’immeuble comporte des locaux de travail, des inspecteurs du travail, des fonctionnaires et agents du ministère de la Santé... 

Le dossier doit être communiqué à toute personne physique ou morale appelée à effectuer des travaux dans l'immeuble bâti. Les propriétaires doivent conserver une attestation écrite de cette communication.

Les propriétaires communiquent la fiche récapitulative du dossier technique "Amiante" aux occupants de l'immeuble bâti concerné ou à leur représentant, dans un délai de un mois à compter de sa date de constitution ou de mise à jour

Validité du constat : Si le constat précédent indique la présence d’amiante, un nouveau constat doit être réalisé pour évaluer l’état de conservation. Si pas d'amiante décelé au constat effectué validité sans limite de temps, sauf travaux effectués entretemps.

Plomb dans les peintures


Un constat de risque d'exposition au plomb ‘CREP’ (peintures au plomb concentration > 1 mg). Les parties à usage commun d'un immeuble collectif affecté en tout ou partie à l'habitation et construit avant le 1er janvier 1949 devront avoir fait l'objet d'un CREP avant le 9 août 2008. « Décret et arrêtés du 25 avril 2006 ».

Le constat présente un repérage des éléments des revêtements contenant du plomb et le cas échéant, un relevé des dégradations. Si le constat révèle la présence de revêtements dégradés, et plus particulièrement s’il y a comme occupant la présence d’enfants mineurs, le propriétaire doit en informer les occupants et les personnes amenées à exécuter des travaux, et procéder aux travaux pour supprimer le risque d'exposition et d’intoxication au plomb. Dès la réalisation du constat, son auteur adresse une copie du diagnostic au préfet du département concerné, si un facteur de dégradation du bâti est constaté

Validité du constat : Illimité

Gestion du risque d'exposition radon dans les bâtiments


Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle, provient des sous-sols granitiques.

Maîtriser les risques d’exposition au radon, du public et des travailleurs, imposés par le code de la santé publique et le code du travail.

 

 

Dans les zones géographiques présentant un risque avéré du radon :
Dans le cas des constructions neuves :
Les maîtres d’ouvrage
Les employeurs des entreprises intervenant en phase chantier.

Dans le cas des bâtiments existants :
Les employeurs possédant des lieux de travail en sous-sol ou au rez-de-chaussée
Les propriétaires des établissements d’enseignement, sanitaires et sociaux, pénitentiaires et thermaux.

 

Etat parasitaire


L’Etat Parasitaire concerne la recherche d’agents de dégradations biologiques du bois:

L’expert doit réaliser une inspection visuelle des lieux, en repérant tous les bois mis en œuvre visibles et accessibles, et en notant les causes éventuelles d’aggravation de l’infestation (fuites, humidité, type de construction, etc.) Il pratique un examen visuel de tous les bois mis en œuvre visibles et accessibles, complété le cas échéant par un poinçonnage.  Il note les dégradations causées par des parasites du bois et en caractérise l’origine et rédige un rapport détaillé suite à son intervention.

Cette intervention est non destructrice, seuls les éléments en bois visibles et accessibles sont donc expertisés. “L’intervention n’a pas […] pour but de donner un diagnostic de la résistance mécanique des bois et matériaux, même s’il y a eu bûchage (enlèvement de matière, afin de vérifier jusqu’où s’est répandue l’attaque). L’intérêt étant de signaler l’état défectueux par la présence ou l’absence d’agents de dégradation biologiques du bois dans l’immeuble, d’établir un rapport de constat de l’état parasitaire d’un immeuble bâti ou non bâti” (Cf norme NF P03- 200 de mai 2016).

 

Si un doute persiste sur la nature d’un champignon, un prélèvement peut être réalisé afin d’effectuer une analyse micro ou macro biologique. Cette analyse permet de déterminer avec certitude et précision le type de champignon rencontré.

L'état parasitaire est fondé sur un examen visuel général dans un premier temps, puis une inspection rapprochée minutieuse de différentes parties et éléments. Des poinçonnages, voire des prélèvements, peuvent être nécessaires lorsque la présence d'agents de dégradation du bois en profondeur est suspectée.

Parties visitées :

  • Aux abords de la construction, les arbres, piquets, tas de bois, etc. sont inspectés. (termite uniquement)
  • A l'intérieur de la construction, vide-sanitaire, dalle, menuiseries, plinthes, revêtements (sol, mur, plafonds), charpente, solive, ameublement, etc., sont examinés.

Les agents de dégradations biologiques du bois recherchés sont :

- Les insectes à larves xylophages  de bois sec, comme les vrillettes, capricornes, charançons  du bois, lyctus etc. Ce sont les larves qui dégradent le bois en s’en nourrissant et en creusant des galeries. A l’état adulte, ils sortent du bois en créant un trou de sortie. Les générations peuvent se succéder jusqu’à destruction complète du bois.

- Les champignons lignivores et lignicoles peuvent dégrader le bois  sous différentes formes, répertoriées en fonction du type de pourriture  qu’ils engendrent (cubique, fibreuse, molle). Le plus connu et le plus dévastateur étant la mérule. D’autres espèces, moins connues comme le coniophore ou le polypore créent également d’importants dégâts.

Le technicien recherche également les éléments propices au développement de champignons ou d’attaques d’insectes à larves xylophages, comme la présence d’infiltrations, de traces d’humidité, de moisissures. Un état parasitaire est avant tout une recherche de source d’humidité dans le bâti.

Audit énergétique


 

 

 

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les copropriétés de plus de 50 lots doivent réaliser un audit énergétique.

L’audit énergétique est obligatoire dans les bâtiments à usage principal d’habitation en copropriété de 50 lots ou plus, équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement et dont la date de dépôt de la demande de permis de construire est antérieure au 1er juin 2001.
D’autre part, Un décret publié au Journal Officiel du 7 décembre 2013 précise les seuils au-delà desquels les entreprises sont tenues de réaliser un audit énergétique de leurs activités.

Depuis le 1er janvier 2012, et dans un délai de 5 ans (soit au plus tard le 31 décembre 2016), les immeubles équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement doivent faire l’objet, selon les cas, d’un diagnostic de performance énergétique collectif (DPE) ou d’un audit énergétique. Ce décret s’inscrit dans la continuité de la loi Grenelle 2 du 12 juillet 2010 et du cadre législatif mettant l’accent sur le volet « énergie » des logements.

Cette réglementation a pour objectif de juger de la pertinence des travaux de rénovation proposés en fonction du coût de l’investissement et du temps de retour.

  • si la propriété se compose de plus de 50 lots :

Un audit de performance énergétique doit être réalisé dans les immeubles équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement et dont le permis de construire a été déposé avant le 1er juin 2001. Pour les copropriétés qui ont déjà réalisé un audit énergétique, elles doivent l’actualiser et le compléter afin d’obtenir un audit énergétique conforme à celui du décret. Les dispositions régissant l’audit énergétique sont définies dans l’arrêté du 28 février 2013. Il doit s’accompagner de préconisations de travaux permettant de réduire la consommation annuelle d’énergie primaire du bâtiment de 20% (exprimé en kWhep/m²SHON/an) ou 38% (exprimée en kWhEP/an) et donner lieu à la restitution d’un rapport synthétique lors de l’assemblée générale desopropriétaires. Les labels énergétiques (HPE rénovation et BBC rénovation) étant également visés, l’auditeur peut, dans la mesure du possible, proposer des solutions techniques pour atteindre ces niveaux.

 

Performance Energétique (DPE)


Depuis le 1er novembre 2006, le vendeur et le constructeur de tout bien immobilier doit délivrer à l'acheteur un diagnostic sur la performance énergétique, évaluant la quantité d'énergie consommée pour une utilisation standardisée du bâtiment. Ce document établi depuis moins de 10 ans sera annexé à la promesse de vente ou à défaut à l'acte de vente. Il sera accompagné de recommandations afin d'améliorer cette performance.

 

Constructions neuves :
Un état doit être réalisé par un expert indépendant et remis le jour de la réception du Vente, permis de construire déposé à partir du 1er juillet 2007.

Validité du certificat : Avoir été établi depuis moins de 10 ans.
À savoir : Le diagnostic de performance énergétique n'a qu'une valeur informative.

Accessibilité handicap


Définition de la personne en situation de handicap

“ Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ” (Article 2 de la loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées)”

Définition élargie de l’accessibilité et du handicap

«Est considéré comme accessible aux personnes handicapées tout bâtiment ou aménagement permettant, dans des conditions normales de fonctionnement, à des personnes handicapées, avec la plus grande autonomie possible, de circuler, d'accéder aux locaux, d'utiliser les équipements, de se repérer, de communiquer et de bénéficier des prestations en vue desquelles cet établissement ou cette installation a été conçu. Les conditions d'accès des personnes handicapées doivent être les mêmes que celles des personnes valides ou, à défaut, présenter une qualité d'usage équivalente».

L'objectif est la mise en accessibilité pour l’ensemble des personnes handicapées et à mobilité réduite (personne avec poussette, personne âgée, personne handicapée temporairement, etc...), car la prise en compte des usagers vulnérables doit permettre d’améliorer la qualité d’usage pour tous.

Chaîne de déplacement

La volonté de la loi est de faire respecter la continuité de la chaîne de déplacement afin de permettre aux personnes handicapées et à mobilité réduite de se déplacer et d’utiliser l’ensemble des services à leur disposition avec la meilleure autonomie.

(source : Ministère du Logement et de la Ville)

 

L'Etat des risques et pollutions


Depuis le 1er juin 2006, le vendeur d'un Vente immobilier situé dans une zone sismique ou couverte par un plan de prévention des risques technologiques ou des risques naturels prévisibles, aura l'obligation de délivrer un état des risques naturels et technologiques établi depuis moins de 6 mois. Celui-ci sera annexé aux avant-contrats et contrats de vente. 

Validité de l'état :  Avoir été établi depuis 6 mois date de promesse de vente ou du bail.
 
Attention  : Si l'acquéreur ne dispose pas de l'état des risques naturels ou technologiques, il peut poursuivre la résolution de la vente ou demander au juge une diminution du prix.